AU COEUR DU MONDE
Nous, Filles de la Sagesse, présentes sur les cinq continents, voulons intensifier notre engagement pour la Justice, la Paix et l’Intégrité de la Création et pour la défense des droits des femmes et des enfants. Grâce à la générosité de donateurs et donatrices, des hommes et des femmes peuvent voir leur avenir se transformer!
PP

SOS Madagascar

MADAGASCAR DANS LA TOURMENTE


Dans un pays marqué par la pauvreté…

92 % de la population à Madagascar est sous le seuil de pauvreté. Depuis 6 ans, le taux de malnutrition ne cesse d’augmenter : la moitié des enfants de moins de 5 ans souffrent de malnutrition.

Luc Genot, coordonnateur des urgences de la FAO, l’organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture estimait que « après avoir subi déjà deux ou trois saisons de crise, les ménages sont fortement affectés et ils n’ont plus les capacités d’affronter une nouvelle situation d’urgence. »
 

Le passage du cyclone Enawo n’a fait qu’accentuer la gravité de la situation.

C’est dans ces conditions déjà dramatiques que le cyclone Enawo a traversé Madagascar en faisant  quelque 52 000 sinistrés selon un communiqué de la présidence… un bilan qui va s'alourdir…

Sur le passage du cyclone, 80% des habitations sont détruites. Les stocks de riz dans les greniers sont détruits ou se sont envolés avec les toits des maisons.

Si le nord-est de l'Ile a été le plus touché par le cyclone, à Antananarivo, la capitale, les bas quartiers souffrent encore des inondations. Toutes les rivières sont en crue et les eaux vont continuer de monter.

Les Filles de la Sagesse, présentes dans le pays, dressent un tableau de la situation autour d’elles :

  • Brickaville et Vatomandry où les Filles de la Sagesse tiennent des écoles primaire et secondaire : les habitations sont détruites et/ou complétement inondées et les familles se sont réfugiées dans les bâtiments des écoles.
     
  • Marotsiriry où les sœurs assurent des soins de santé dans un dispensaire pour les habitants de ce territoire très isolé : les habitations sont submergées par l’eau. La route et les communications sont coupées. La maison de la famille de Sr Abeline est submergée par l’eau jusqu’à la toiture et Sr Abeline n’a aucune nouvelle de ses parents.
     
  • Mahazoarivo, Fandriana (hauts plateaux) où se trouvent des écoles primaires et secondaires : la pluie continue  et l'eau monte dans les villages. Toutes les rizières de la région de Fandriana sont inondées alors que la population était en attente de la récolte dans quelques semaines.
     
  • A Antananarivo où se trouve la maison provinciale, l’eau monte.

Le besoin d’assistance est criant. Vous pouvez aider  cette population en souffrance ! Le moindre petit don peut permettre d’alléger leur misère soit en pouvant leur offrir  de la nourriture ou encore aider à la reconstruction des maisons. Merci de laisser toucher votre cœur… merci pour votre solidarité !.

Le Bureau de Développement travaille en collaboration avec le Bureau JPIC de la Congrégation
(Justice, Paix et Intégrité de la Création)